Accueil » CCAS » Aide et action sociale

L'Aide Sociale Facultative


Les personnes en difficulté

Le CCAS de Fourchambault intervient sous différentes formes.
  • Par des prestations (sur avis de l'assistante sociale de secteur) :
  • Le prêt à taux 0 à caractère d'urgence (plafond de 460 €) pour les personnes résidant à Fourchambault depuis au moins 6 mois.
  • L'aide financière à caractère exceptionnel pour les personnes résidant à Fourchambault depuis au moins 6 mois. Cela peut concerner une dette auprès d’un fournisseur d’électricité, de gaz ou d’eau, une dette auprès d’un organisme HLM (Nièvre Habitat/Logivie) ou d’un bailleur privé, des frais d'obsèques, une saisie de meubles ou encore des frais d’hospitalisation.
  • Sur avis de l'assistante sociale de secteur, le CCAS distribue ponctuellement des tickets de transport Tanéo aux personnes munies d'un justificatif pour des démarches administratives, d'emploi ou de santé.
  • Par un partenariat avec le réseau social local (centre social, Conseil Général, CAF, GIP-DSU de l'agglomération de Nevers…)

Les personnes âgées et les personnes handicapées

  • Information sur les aides du Conseil Général (APA, Aide sociale, AAH…).
  • Portage de repas : le CCAS a signé une convention avec le CCAS de Nevers afin d'assurer un service de portage de repas à Fourchambault. Environ 15 personnes bénéficient chaque année de ce service.
  • Téléalarme : cette action, proposée par le Conseil Général, entre dans le cadre d'une politique de solidarité au profit des personnes âgées mais également handicapées, isolées ou ressentant le besoin d'un tel système, pour au minimum trois mois. Selon les ressources du foyer, le Conseil Général et le CCAS apportent une participation financière.
  • Repas de Noël et repas de la fête des mères et des pères : offerts chaque année par le CCAS aux personnes âgées de 70 ans et plus, habitant la commune.
  • Bons de Noël : pour les personnes qui ne souhaitent pas ou ne peuvent pas aller au repas de Noël, il est possible de solliciter un bon d'achat d'une valeur de 20 €, utilisable chez les commerçants locaux.
  • Suivi du "plan canicule" dans lequel sont inscrites les personnes qui se font recenser.

"Vous ou votre représentant légal se rend au CCAS muni des coordonnées de la personne à prévenir. Le plan canicule, prévoit un dispositif de prévention, dans lequel le maire est tenu d'instituer un registre nominatif confidentiel des personnes fragiles. La finalité de ce registre est de permettre l'intervention ciblée des services sanitaires et sociaux auprès de ces personnes en cas de déclenchement du plan d'alerte et d'urgence."


L'Action Sociale


Le logement

  • OPHLM : Nièvre Habitat – Logivie SA
Le partenariat entre la commune et les deux OPHLM présents sur le territoire se concrétise par la participation du CCAS aux commissions d'attribution de logements. Il peut ainsi apporter sa connaissance du territoire et représenter ses habitants.
En vue de ces commissions, Mme KLUGSTERTZ effectue une permanence logement en mairie, le 2ème mercredi de chaque mois. Les rendez-vous sont à prendre au CCAS.

Les logements de la Garenne

Les logements de la Garenne

  • Partenariat
Le CCAS intervient régulièrement dans le domaine du logement :
  • Dans l'orientation des personnes vers le CDAD (Conseil d'Accès au Droit Départemental) qui effectue des permanences au centre social mais aussi vers le syndicat de la propriété immobilière.
  • dans la gestion des conflits entre propriétaires et locataires (permanence du conciliateur de justice au centre social).

  • Le logement "indigne" sur le territoire communal
"Constituent un habitat indigne les locaux ou installations utilisées aux fins d’habitation et impropres par nature à cet usage, ainsi que les logements dont l’état, ou celui du bâtiment dans lequel ils sont situés, expose les occupants à des risques manifestes pouvant porter atteinte à leur sécurité physique ou à leur santé."
Loi du 25 mars 2009 de mobilisation pour le logement et la lutte contre l’exclusion.

La lutte contre l’habitat privé indigne ressort comme étant l’une des priorités du nouveau plan départemental d’action pour le logement des personnes défavorisées, élaboré, entre autres, par le Conseil Général de la Nièvre et l’Etat.

Cette initiative est destinée aux propriétaires occupants ou aux locataires. Des aides techniques et financières (subvention et emprunt très avantageux) peuvent être proposées pour réaliser des travaux.

Le Centre Communal d’Action Sociale de Fourchambault (CCAS) souhaite s’engager dans cette démarche en effectuant un repérage des logements "indignes" par le moyen d’une fiche de signalement de l’état d’un logement, fournie par le Pôle de Lutte contre l’Habitat Indigne créé pour la réalisation de cette action départementale.



Vous pouvez contacter Carole Klugstertz, adjointe aux affaires sociales, lors de ses permanences "logement" le 2ème mercredi de chaque mois, ou Etham Lelièvre, directeur du CCAS, qui se chargera de remplir cette fiche à vos côtés et de la transmettre au Pôle. Celui-ci vous contactera par la suite afin de vous assister dans le projet de réhabilitation de votre logement.





Le partenariat avec le Centre Social de Fourchambault :


Il existe une convention d’objectifs et de financements entre le CCAS et le Centre Social afin de soutenir les actions menées par ce dernier.


Accueil Centre Social de Fourchambault
L'accueil du Centre Social de Fourchambault

 

Exemples de missions exercées par le Centre Social de Fourchambault :

  • jeunesse (accueil jeunes, chantiers jeunes, Ticket Loisirs/Ecole Ouverte, accompagnement à la scolarité…)
  • famille (consultation Protection Maternelle Infantile, "café des parents", espace de paroles des parents…)
  • loisirs adultes et seniors (sorties familiales, "Gymsanté", Fil en aiguilles"…)
  • permanences (assistantes sociales du Conseil général de la Nièvre, accès au droit, mission locale…

 Renseignements complémentaires au Centre Social de Fourchambault :


Logo Centre Social de Fourchambault

cs.fourchambault.free.fr


 

Haut de page | Retour