Fourchambaultaises, Fourchambaultais,

Deux interventions télévisées, celle de notre Président, et plus récemment celle de notre Premier Ministre, n’auront pas suffi à nous apporter autre choix que des intentions générales sur le déconfinement, au-delà d’une date.

Ainsi nous dit-on, nos seniors pourraient être déconfinés à partir du 11 mai mais il ne s’agit que… de recommandations…, sans logique de prudence… Seuls, on l’avait deviné.

Ainsi on nous dit que les enfants vont reprendre l’école, le collège et le lycée à partir des 12 mai, 18 mai et 25 mai en maternelle. Tout cela par demi-journées ou une semaine sur deux, mais avec un effectif maximum de 15 enfants par classe. Tout cela évolutif selon la situation sanitaire des territoires et leur organisation. A l’évidence cela s’appelle la capacité d’adaptation et cela jusqu’à présent, les collectivités et leurs personnels ont eux aussi assuré au moins l’essentiel.

Il en est de même pour l’ouverture du restaurant scolaire et des garderies dont aujourd’hui on ne peut rien dire de précis faute de savoir les effectifs prévisionnels et les exigences sanitaires supplémentaires que l’Etat pourrait imposer dans un contexte de restauration. Espérons que les jours à venir nous apporteront davantage d’informations à ce sujet.

Ce que nous aurions aimé savoir, c’est comment nous, maires, allons être équipés en masques, en matériels de protection de toute nature pour assurer la sécurité des enfants et des adultes en contexte collectif.

Même avec les plus extrêmes précautions, il est évident que le risque zéro n’existe pas, et en tant que Maire, je ne cache pas mon inquiétude.

On sait aujourd’hui qu’environ 6 % de la population française a été contaminée et sera de ce fait immunisée contre le virus, ce qui est du reste déjà remis en cause.

Notre département, moyennement impacté, n’échappe pas à cette règle.

Il faut cependant se féliciter, du respect du confinement (même s’il existe des comportements exceptionnels), qui a permis sur la commune et l’agglomération de limiter le nombre de malades hospitalisés, de décès et de préserver notre EHPAD et son équipe.

A ce jour, nos praticiens locaux ne font état d’aucun décès sur la commune dû au Covid-19. Ils précisent la prescription de 16 confinements sur prescription médicale. Des chiffres dont il faut se réjouir bien sûr mais qui ne doivent pas inciter au relâchement sur les respects de toutes les attitudes de lutte contre la transmission du virus.

Bientôt le déconfinement, ATTENTION…

Plus que jamais, il faudra être attentionné au respect des mesures barrières et prévenir ainsi ce que l’on appelle « la deuxième vague » qui aurait des impacts certainement plus importants que la première.

Intégrons de suite cette règle : DECONFINEMENT = PRUDENCE++

A ce jour aussi, ce sont plus d’une soixantaine de nos seniors qui sont toujours soutenus, contactés régulièrement par nos services, soit pour être moins isolés et si nécessaire bénéficier d’une aide aux achats à tout autre service.

Bravo à nos commerçants locaux qui restent ouverts dans ce contexte difficile, n’hésitez pas à les faire travailler.

Merci et félicitations à tous ceux qui ont pris l’initiative de se lancer dans la fabrication de masques ou de visières.

A ce sujet : vous nous avez posé des questions.

La mairie va-t-elle distribuer des masques à tout le monde ?
Réponse : pour l’instant, après avoir donné un fond de stock de 2014 aux personnels soignants, elle n’en a même plus suffisamment pour ses propres personnels. Au-delà des commandes faîtes avec le Département et l’Agglomération, nous attendons surtout tout ce qui est promis… par l’Etat dans le cadre du déconfinement.

Une attention spécifique sera apportée à nos seniors et aux autres personnes en situation de vulnérabilité. Dans la première semaine de mai, ils bénéficieront d’un masque tissu (agréé AFNOR), financé par le CCAS de la mairie.

Y aura-t-il un feu d’artifice le 13 juillet ?
Réponse : nous serons à presque deux mois de déconfinement. Dès mi-juin, nous aurons les premiers indicateurs qui me permettront de prendre une décision responsable. Mesdames et Messieurs, autant vous dire qu’entre une soirée de 25 minutes rassemblant près de 400 personnes impossibles à gérer sur un même espace, et la santé de ces mêmes personnes et de leur entourage, mon choix sera vite fait s’il y a le moindre doute sur les risques de contamination…

Pour terminer, les prochains jours nous apporteront, je l’espère, des précisions sur les conditions matérielles, financières et d’organisation du déconfinement. D’ores et déjà, nous avons prévu en mairie un temps de travail avec les directeurs des écoles de Fourchambault. Le Département a la même démarche avec le collège.

Sur tous ces sujets qui touchent notre avenir proche, nous sommes aux aguets des informations, d’évolution du virus et d’évolution de… l’Etat.

Je ne manquerai pas, ni mes services, de vous faire part des décisions que nous serons amenées à prendre par obligation et sûrement aussi par bon sens.

Avec tout mon soutien et mes félicitations à tous pour vos disciplines.

A vos côtés

Votre Maire, Alain Herteloup