Le cimetière

Il existe sur le territoire de la commune deux cimetières situés sur la route départementale de Nevers.

L’ancien cimetière a été créé en 1860. Faute de places, un nouveau cimetière a vu le jour en 1999.

Les cimetières abritent des concessions, des cases de columbarium, des cavurnes, un jardin du souvenir et un ossuaire.

Personnes ayant droit à une sépulture, au cimetière de Fourchambault :

  • Personnes décédées sur la commune
  • Personnes domiciliées sur la commune
  • Personnes ayant droit à l’inhumation dans une sépulture de famille

Tarifs 2019

Concessions

15 ans

103 €

30 ans

201 €

50 ans

311 €

Columbarium : achat

15 ans

524 €

30 ans

836 €

Columbarium : renouvellement

15 ans

103 €

30 ans

201 €

Caves-urnes

15 ans

131 €

30 ans

240 €

Toute personne peut acquérir, de son vivant, une concession, un emplacement au columbarium ou une cavurne pour une durée obligatoire de 30 ou 50 ans.

Lors d’un décès, la durée de concession peut être de 15 ans, 30 ans ou 50 ans.

Rappel :

A l’issue d’une crémation, la commune de Fourchambault met à disposition des familles trois lieux de recueillement :

 

Définition

 

Fleurissement

Gravure

Photographie,

porte fleurs

Columbarium

Ensemble de cases destinées à recueillir des urnes cinéraires

 

Non

Oui

Sur une plaque

Non

Cavurne

Réceptacle en béton enterré et recouvert d’une dalle en béton

 

Oui

Oui

Oui

Jardin du souvenir

Lieu de dispersion des cendres

 

Non

Oui

Non

La plantation de végétaux est interdite en dehors des parcelles concédées. La plantation d’arbres à haute tige et haute futaie est également interdite.

La municipalité se réserve le droit de faire procéder à l’enlèvement des plantations non conformes, comme le précise le règlement intérieur du cimetière.

Fourchambault, soucieuse de l’environnement !

Un cimetière sans pesticides :

  • Pour préserver la qualité de l’eau et de notre environnement
  • Pour garantir la santé des usagers et des jardiniers
  • Pour respecter la loi, pour redonner sa place au végétal et embellir ce lieu de mémoire.

La végétalisation de la surface aménageable du cimetière est donc désormais constituée :

  • D’allées engazonnées
  • De pelouses naturelles, fleuries ou mellifères
  • De massifs de plantes vivaces et plantes couvre-sol
  • De buissons, d’arbustes, d’arbres.